| Assurances-auto-non-paiement.com

Les nouveautés 2022 !

La nouvelle année 2022 est arrivée, elle apporte avec elle beaucoup d’espoirs et de bonnes nouvelles… Mais aussi des changements dont certains ont un impact sur le porte-monnaie des Français ! Nous allons vous citer sur les 5 bonnes et les 5 mauvaises nouvelles de cette année 2022.

On le voit l’an 2022 porte des coups durs pour portefeuilles des Français. Heureusement, de nombreuses bonnes nouvelles viendront.

Les 5 mauvaises nouvelles 2022 :

  • Augmentation du prix des péages autoroutes : Rouler sur les voies rapides coûtera plus cher aux automobilistes à partir du 1er février 2022 ! Le réseau Autoroutes du Sud de la France a prévu de hausser ses tarifs de 2,19 %. De son côté, l’APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) haussera les prix de 2,05 %.
  • Un malus pour les voitures qui polluent : une nouvelle qui ne va pas réjouir les conducteurs de voitures anciennes. Les propriétaires de véhicules trop polluants seront soumis à un nouveau malus pollution qui va concerner les véhicules à partir de 128 gr de CO2 par km. Cette loi sera appliquée dès le 1er janvier. Une taxe de 50 euros sera indexée à la première tranche (sur trois tranches de taxation).
  • Un autre malus sera appliqué en fonction du poids des véhicules qui ont plus de 1,8 tonne verseront 10 euros par kg.
  • Augmentation du prix des péages autoroutes : Rouler sur les voies rapides coûtera plus cher aux automobilistes à partir du 1er février 2022 ! Le réseau Autoroutes du Sud de la France a prévu de hausser ses tarifs de 2,19 %. De son côté, l’APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) haussera les prix de 2,05 %.
  • Hausse de la taxe foncière : si vous êtes propriétaire, attendez-vous à recevoir un avis de taxe foncière salé à cause de la forte inflation elle devrait augmenter de 3,4 % min.
  • Hausse du prix des timbres : le prix des timbres est aussi impacté par les augmentations de début d’année ! Vous devrez débourser 1,16 € pour expédition d’une simple lettre verte, contre 1,08 € en 2021.
  • Les conditions d’accès au crédit immobilier seront plus difficiles : pour le prêt immobilier et assurance habitation, le taux d’endettement est désormais limité à 35 %. Ça veut dire que la part de dépenses d’un ménage allouée au remboursement du prêt immobilier ne pourra plus excéder 35 % de leurs revenus (contre 33% auparavant). Et en plus la durée d’endettement maximale passera à 25 ans. Une exception sera prévue pour les emprunteurs qui acquièrent un logement nécessitant des travaux, ou ceux qui vont construire un bien neuf.


On le voit, l’année 2022 porte un coup dur aux portefeuilles des Français. Heureusement, de nombreuses bonnes nouvelles viendront.

Les cinq bonnes nouvelles de 2022

  • Taxe d’habitation : dégrèvement de 65 %, si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous serez exempté de la taxe d’habitation à partir de 2023. Le gouvernement a va faire disparaître cet impôt local effectivement.
  • En contrepartie, pour les autres foyers plus aisés, les choses seront également plus douces. Après la première réduction de 30 % sur cet impôt local en 2021, ils vont bénéficier d’un dégrèvement de 65 % en 2022. À savoir : la taxe d’habitation restera en vigueur pour les propriétaires dz résidence secondaire.
  • Revalorisation du barème de l’impôt : 2022 signe la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu qui va connaître une hausse de 1,4 % en l’an 2022. L’augmentation en question est liée directement à la hausse des prix à la consommation.
  • Augmentation des pensions retraite : en 2021 les pensions de retraite du régime général n’avaient connu qu’une petite augmentation (0,4 %), celles-ci sont revalorisées à hauteur de 1,1 % dès le 1er janvier 2022. Si vous êtes retraité votre pension de janvier 2022, versée en février, devrait donc être un peu plus élevée.
  • Petite augmentation du SMIC : Le (SMIC) salaire minimum interprofessionnel de croissance prend 0,9 % au 1er janvier. Cette augmentation qui tient compte de l’inflation est inférieure aux attentes de nombreuses personnes. Le gouvernement annonce qu’il ne prévoit aucune majoration supplémentaire, ce qui amène le taux horaire à 10,57 euros. Le SMIC sera donc fixé à 1603 € brut le 1er janvier 2022 qui veut dire un salaire net de 1269 €.
  • Aucune hausse de la redevance télé : en 2022 la redevance télévisuelle n’augmentera pas le montant restera fixé à 138 €. Il ne connaîtra pas aucune hausse dans les DOM TOM qui restera fixé à 88 euros.