| Assurances-auto-non-paiement.com

L’assurance santé

On peut définir techniquement l’assurance santé par : un système économique par lequel les assureurs garantissent, après signature d’un contrat engageant les assureurs avec un souscripteur, et selon les conditions figurant au contrat, un ou plusieurs assurés contre les conséquences économiques entraînées suite à la réalisation d’un événement dommageable ayant porté atteinte à l’intégrité physique (ou psychologique) dudit ou desdits assurés, et nécessitant une intervention médical pour tenter de rétablir le/les sinistres s’ils se trouvent. De ce nous pouvons retenir beaucoup de choses :

  • L’assurance santé protège des risques affectant l’assuré (et portant donc atteinte à sa santé) et non des risques pouvant affecter ses biens (d’autres assurances sont mises en place pour cela).
  • L’assurance santé protège uniquement des conséquences économiques engendrées par un sinistre (maladie ou accident) entraînant des soins, et ne peut pas dédommager l’assuré en compensation de préjudices d’un autre ordre subis par lui. Ça veut dire qu’il n’est pas du ressort de l’assurance santé de verser une indemnité à l’assuré qui aurait été victime par exemple d’une erreur médicale, en réparation du préjudice économique et ou moral qu’il a subi du fait de cette erreur de diagnostic ou de traitement thérapeutique. En contrepartie, l’assurance santé pourra prendre en charge les frais médicaux engendrés par les interventions médicales ultérieures, nécessaires pour tenter de réparer les conséquences de cette erreur médicale de l’assuré.
  • en assurance santé, il est important de distinguer le souscripteur de l’assuré. Le souscripteur d’un contrat est la personne qui signe ce contrat et qui s’engage à verser à l’assureur la prime/cotisation. L’assuré est la personne qui, en tant que consommateur d’un soin garanti par le contrat, bénéficiera de la prestation de l’assureur. Il est donc possible dans le domaine de l’assurance santé qu’il y ait un seul souscripteur et plusieurs assurés. Tel est le cas lorsqu’une personne souscrit à une mutuelle santé et que les conditions générales et/ou particulières du contrat prévoient la couverture santé de ses ayants-droit par exemple son conjoint, ses enfants etc.
  • L’assurance santé rembourse les frais médicaux que dans les cas mentionnés et dans les limites fixées au contrat. Ça veut dire qu’il convient de bien cerner les besoins en matière de couverture médicale des bénéficiaires de ce contrat, pour optimiser les chances de trouver une offre d’assurance santé qui propose des conditions satisfaisantes. Le rôle de l’assureur ou de l’intermédiaire intermédiaire (courtier/ agent) est de sélectionner et de proposer la solution d’assurance la mieux adaptée, en fonction du budget du futur souscripteur.


  • La catégorie dans laquelle est classée l’assurance santé

    L’assurance santé appartient à la catégorie des assurances de personnes. Ce sont les assurances qui protègent les assurés contre les risques qui peuvent affecter l’intégrité de leur personne. Les principaux risques de la vie considérés comme portant directement atteinte à la personne sont : l’accident, la maladie, la vieillesse et la mort.

    Les assurances de personnes s’opposent directement aux assurances de biens qui, elles, visent à protéger, non plus des risques affectant la personne de l’assuré, mais des risques qui affectent son patrimoine.

    Les assurances de personnes ont pour objectif de pallier aux conséquences financières qui résultent de la survenance de ces évènements, et on peut citer par exemple : les assurances santé qui interviennent lorsqu’une maladie ou un accident entraîne des soins dont le coût sera totalement ou partiellement pris en charge par l’assureur, les assurances décès qui prévoiront le versement d’une rente ou d’un capital au décès de l’assuré.

    Pour conclure l’assurance santé de par sa définition appartient à la catégorie des assurances de personnes vu qu’elle protège d’un risque portant atteinte à l’intégrité de la personne